LA JUMENT EN GESTATION

Risques liés à la suralimentation

Durant la fin de gestation, la suralimentation reste très fréquente.
Elle a pour objectif d'éviter une perte d'état lié au déficit d'appétit constaté durant cette période, de même que la garantie d'une lactation optimum.

Un des risques majeurs est d'augmenter le poids du poulain et à terme de provoquer un poulinage difficile et dangereux, accompagné d’un risque de rupture des artères utérines, d’un blocage de la parturition, des déchirures vulvaires, des métrites et des fourbures, et la naissance d'un poulain fragilisé.
Un autre risque est de pénaliser la future lactation par infiltration de graisse dans la mamelle et une plus faible adaptation des mécanismes hormonaux retardant les chances d'une fécondation précoce.